© 2017 SAS Nature

Une passion : études du comportement animal en milieu naturel

La naissance d’une vocation

Une quête artistique et la soif d’étudier la faune ont conduit Gisèle Benoit et ses parents au parc national de la Gaspésie, en 1979. Âgée de 19 ans, la jeune peintre animalière souhaitait dédier sa vie à la sauvegarde de la nature en célébrant la biodiversité sur toile. Sa rencontre avec l’orignal marqua un tournant décisif, car, à l’instar de ses parents, elle se passionna immédiatement pour ce cervidé dont elle entreprit soigneusement de noter, dessiner et peindre les comportements. La quête familiale prit lentement une orientation scientifique.

En haut : Gisèle, Monique et Raynald lors de leurs études sur les comportements de l'orignal, au parc national de la Gaspésie. Cette aventure culmine en 1993, avec la production du documentaire In the Company of Moose, avec la collaboration de CBC, pour l'émission The Nature of Things animée par David Suzuki.

En bas : Gisèle nage autour d'un orignal mâle en juillet 1982.

À droite : Raynald filme un renard roux en 1991.

Technique, objectifs et mise en garde

Gisèle, Monique et Raynald Benoit ne sont pas biologistes. Ils se définissent plutôt comme des naturalistes autodidactes, toujours avides d’apprendre et de repousser les limites du savoir. Grandement inspirés par Grey Owl, Jane Goodall et Konrad Lorenz, ils favorisent aussi bien l’observation passive que l’expérimentation, c’est-à-dire le contact direct avec leurs sujets en liberté. Ce genre de démarche les amène quelquefois à côtoyer des animaux sauvages dans un contexte de proximité où la compétence et la sagesse sont requises, voire indispensables, pour assurer leur sécurité et celle de la faune. Dans leurs publications, les Benoit déconseillent d’ailleurs à quiconque d’imiter leurs techniques ou d’approcher les animaux sauvages comme ils se permettent de le faire, dans le cadre très strict de leurs projets d’étude.

Gisèle et ses parents œuvrent dans un domaine peu exploré des sciences naturelles : l’étude du comportement animal en milieu sauvage, incluant la communication sonore et gestuelle chez les oiseaux et les mammifères, ainsi que les interactions entre les espèces. Des sujets captivants qui prennent l’allure de défis. Ce n’est pas pour rien que beaucoup d’études comportementales se déroulent en enclos! Dans la nature, les difficultés sont si nombreuses et le travail si exigeant que la plupart des chercheurs, limités par le temps, optent pour l’observation de sujets en semi-liberté.

Le principal atout de la famille Benoit est sans contredit le temps indéterminé qu’elle s’accorde pour atteindre ses objectifs d’étude. Libres et indépendants, Gisèle, Monique et Raynald comptent sur leur passion commune pour réaliser des projets aussi incroyables que celui de documenter la vie d’une meute de loups établie sur un territoire d’environ 600 km2, sans l’avantage procuré par des sujets munis d’un collier émetteur permettant leur localisation par GPS ou télémétrie. 

Gisèle lors du tournage du documentaire Des oiseaux pas comme les autres, relatant plusieurs années d'observation de la gélinotte huppée et du tétras du Canada.

Le travail de naturalistes de la famille Benoit est reconnu par les milieux scientifiques et apprécié du grand public. Excellents vulgarisateurs, Gisèle et les siens savent transmettre leurs connaissances avec passion.

Les études effectuées par la famille Benoit ne sont pas demandées par des ministères, des parcs de conservation ou des organismes, ni financées avec des fonds publics. Elles naissent uniquement de la volonté de leurs auteurs qui en assurent le bon déroulement et le financement grâce à leurs publications. Ces dernières n’ont d’ailleurs rien de conventionnel. Elles peuvent prendre la forme d’une exposition de tableaux, d’une production vidéo, d’un mémoire, d’une conférence ou d’un livre. Dans chaque cas, elles marient l’art et la science afin d’émouvoir, de sensibiliser et d'éduquer le public à l’importance de protéger la biodiversité. Depuis 2008, la Société Art et Science pour la Nature, dont les Benoit sont cofondateurs, contribue à soutenir leur mission éducative en diffusant leurs résultats d’étude à grande échelle.

Par le regard nouveau qu’elles proposent, par la sensibilité, l’originalité et le vécu qui les caractérisent, les œuvres artistiques, littéraires et cinématographiques de la famille Benoit touchent les gens et inspirent le respect de la nature. Elles sont porteuses d’une vision, d’une espérance fondée sur une expérience humaine authentique. Cette dimension philosophique et spirituelle confère une plus-value aux réalisations de Monique, Raynald et Gisèle.

Comprendre le rôle et le cycle de vie d’une espèce dans un écosystème donné est d’une importance capitale pour lui assurer des mesures de conservation efficaces. Très critiques de la gestion de la faune au Québec et au Canada, les Benoit luttent contre la philosophie anthropocentrique guidant une majorité de décideurs. L’indifférence, les intérêts économiques et les préjugés font souvent obstacle à la protection de la nature. Avec des pinceaux, une caméra et beaucoup de passion, les Benoit invitent chaque individu à renouer des liens sacrés avec la nature. Ce site offre la possibilité de découvrir l’œuvre unique de ces ambassadeurs du monde sauvage.

Monique Blaquière-Benoit dans l'atelier qu'elle partage avec sa fille Gisèle, à Sainte-Anne-des-Monts, en Haute-Gaspésie, au Québec.

Mention légale : la reproduction, le téléchargement, la copie ou l'impression des images et des textes de ce site sont strictement interdits

sans le consentement des auteurs. Les œuvres, les photos et les textes sont protégés par la Loi canadienne sur les droits d'auteur.